Midi-Métho: Reflections on the relationship between science education and political instability


28 juin - 12h

Au cours de la dernière décennie, plusieurs pays ont connu des changements dans le domaine de l'éducation. Ces réformes semblent être une tendance mondiale et ont été soutenues par des institutions transnationales. Au Brésil, le changement éducatif s'est matérialisé par les normes nationales d'apprentissage et la réforme de l'enseignement secondaire, qui expriment des différends idéologiques reflétant les crises économiques et politiques qui se sont installées dans le pays ces dernières années. Pour comprendre comment les conflits politiques se répercutent sur l'enseignement scientifique, cette présentation examinera le cas historique du développement du Comité d'étude des sciences physiques (PSSC), en soulignant les relations entre les politiques économiques et les politiques scientifiques et éducatives. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale et l'investissement financier considérable des États-Unis dans la construction d'armes nucléaires, le pays s'est retrouvé dans une lutte qui dépassait les laboratoires de recherche : le besoin de nouveaux chercheurs. Outre les conflits géopolitiques et microéconomiques, la guerre froide s'est également déroulée dans les écoles, qui sont devenues un nouveau champ de bataille pour la qualité et la quantité de la main-d'œuvre scientifique. Les États-Unis, perdants sur ce front, ont décidé de développer un programme d'études scientifiques plus solide pour encourager les étudiants à poursuivre une carrière scientifique. Cependant, le lancement de Spoutnik a donné un coup de fouet au développement du PSSC et aux autres projets d'enseignement scientifique qui l'ont suivi, alors que la tension politique augmentait. À partir d'une analyse de documents gouvernementaux américains des années 1950, l’auteur montrera que différentes conceptions de l'enseignement des sciences façonnent les politiques éducatives et affectent le programme scientifique.

ABSTRACT

In the last decade, several countries have gone through educational changes. These reforms seem to be a global trend and have been supported by transnational institutions. In Brazil, the educational change was materialized by the National Learning Standards and the High School reform, which express ideological disputes that reflect the economic and political crises that have taken hold in the country in recent years. To understand how political disputes reflect on science education, this presentation will discuss the historical case of the Physical Science Study Committee’s (PSSC) development, pointing out relations between the economic policies and the science and educational policies. After the end of the Second World War and the United States’ considerable financial investment in constructing nuclear weapons, the country found itself in a struggle that transcended the research laboratories – the need for new researchers. Other than geopolitical and micro conflicts, the Cold War was also fought in schools when they became a new battlefield to fight over the quality and quantity of the scientific workforce. The USA, losing on this front, decided to develop a more robust science curriculum to encourage students to pursue a scientific career. However, the launch of Sputnik was a booster for the PSSC development and other science educational projects that followed it as the political tension increased. From an analysis of USA governmental documents from the 1950s, the author show different understandings of science education shaping educational policies and affecting the science curriculum.

Felipe Sanchez Lopez is a PhD student in the Interunit Graduate Program in Science Teaching at the University of São Paulo, Brazil. His main areas of interest are Educational and Scientific Policies, Cultural-Historical Activity Theory, and Power Relations in Science Education. He studied how the Nazi Party shaped science education to accomplish specific goals in his first academic research. Now, he is looking at the Cold War period when the US government understood science teaching as a national security matter.

 

Présentation spéciale avec un invité venant du Brésil.

À noter que la présentation sera en anglais.

 

En ligne sur Zoom:

https://ulaval.zoom.us/j/63639823888?pwd=b1lCVmhxNllVZUt1N3YzSTlVY0lxQT09

 

En présentiel:

Pavillon des sciences de l'éducation, Université Laval, local TSÉ-1118.