Comment notre façon de voir influence-t-elle nos interventions en statistiques?

                                                        

Articles de revue

Contributors: 
Publication status: 
2010, juin
Journal name: 
Revue Envol
Issue: 
151
Page range: 
25-29
ISSN: 
0833-8566
Abstract: 
Le but de cet article vise à faire prendre conscience de l’influence de nos intentions d’évaluation sur nos interventions, d’où l’importance de nous donner des critères pertinents pour évaluer. En effet, si les situations d’enseignement-apprentissage sont régulièrement développées à partir des contenus des programmes d’études, l’évaluation formative sert aussi à planifler des interventions, notamment lorsque des élèves éprouvent des difficultés. Dans les trois articles précédents, nous avons cherché à cerner la logique des élèves pour comprendre l’origine de leurs erreurs et proposer des interventions adaptées. Ce travail a conduit à discuter les contenus mathématiques, les caractéristiques de la tâche et les démarches des élèves, autant de critères qui ont attiré notre attention pour évaluer. Ces critères ont influencé le choix des interventions prévues. Par exemple, alors que certaines caractéristiques de la tâche nous ont mené à modifier les consignes, à expliciter nos exigences ou à montrer aux élèves comment contourner les difficultés, d’autres nous ont inspiré un jeu sur les variables didactiques par l’utilisation de nombres naturels plus petits ou encore par la présentation de contre-exemples. Dans cet article, je présenterai une discussion réalisée autour d’un problème à résoudre. Nous verrons comment, en l’absence de critères spécifiques aux statistiques, conformément à l’énumération des concepts statistiques au programme de formation de l’école québécoise, une évaluation arithmétique a été privilégiée, ce qui influence les interventions prévues.
Full text: 
Exercice annuel: 
2010-2011