Introduction

                                                        

Articles de colloque

Publication status: 
2015
Proceedings title: 
SHS Web of Conferences
Publisher: 
EDP Sciences
Volume: 
21
Page range: 
1-7
DOI: 
10.1051/shsconf/20152100003
Abstract: 
La vie et le vivant intéressent autant les scientifiques que les poètes ou les philosophes. Du vivant, on pourrait dire ce que Testart (1986) dit à propos de la biologie, il fascine et inquiète à la fois. Marie-Hélène Parizeau reconnaît cette fascination de l’innovation technologique, par la « puissance de transformation » que la société actuelle a sur le vivant, mais aussi cette crainte des catastrophes annoncées par l’écologie. Elle souligne, de plus, que dans le cadre de cette utilisation technique du vivant qui permet de le modifier et de le contrôler, la conception de la science s’est transformée : conçue comme connaissance, puis comme technologie, elle la situe aussi, à l’instar de Habermas et Canguilhem, en tant qu’idéologie.
Full text: 
Exercice annuel: 
2015-2016