Rapports aux savoirs d’enseignants·es de biologie. Types de sujets face aux enjeux que soulèvent le vivant et sa prise en charge scolaire

                                                        

Chapitres de livre

Contributors: 
Carnus, Marie-France (Auteur du livre)
Buznic-Bourgeacq, P. (Auteur du livre)
Baillet, Dorothée (Auteur du livre)
Therriault, Geneviève (Auteur du livre)
Vincent, Valérie (Auteur du livre)
Publication status: 
2020, juillet
Book title: 
Rapport(s) au(x) savoir(s) : quels sujets, quels savoirs ?
Publisher: 
Livres en ligne (LEL) du CRIRES
Place: 
Québec, Canada
Page range: 
136-150
ISBN: 
978-2-921559-49-2
Abstract: 
Les voies empruntées dans l’étude du vivant et dans la capacité d’intervention au cœur de celui-ci soulèvent des interrogations de taille dans la visée des grands projets qui s’y rattachent. Le cas de la « fabrication du vivant » et la possibilité de « breveter le vivant » sont des exemples de retombées de ces percées biotechnologiques qui soulèvent des questions et des controverses à portée sociale (Bensaude-Vincent et Benoit-Browaeys, 2011 ; Saliba, 1999). Ces préoccupations trouvent écho dans l’enseignement des sciences et technologies qui, pour d’aucuns, devrait favoriser chez les jeunes le développement de moyens d’analyser les enjeux sociaux et politiques des technosciences et le développement d’une citoyenneté active afin de comprendre davantage l’activité scientifique, à mieux décoder le monde dans lequel ils vivent et à participer aux choix scientifiques et (bio)technologiques (Albe, 2009 ; Désautels et Larochelle, 2004). Comment les enseignant·e·s de biologie du collégial composent-ils avec des enjeux actuels qui marquent l’étude du vivant ? Nous avons exploré cette question via l’examen des échanges qu’ils ont tenu entre collègues lors de focus groups. L’analyse qualitative de contenu sous l’angle du RAS a permis de mettre en lumière différents types de savoirs convoqués par les participants et pouvant être liés aux dimensions épistémique, identitaire et sociale proposées par Charlot (1997).
Dans ce chapitre, nous situerons premièrement le contexte de la recherche en développant quelques enjeux entourant le vivant et en soulevant quelques interrogations que suscite le vivant et qui interpellent aussi l’enseignement des sciences, en particulier celui de la biologie. Nous présenterons deuxièmement la notion de RAS et ses dimensions épistémique, identitaire et sociale telle que conceptualisée dans l’approche socio-anthropologique. Nous présenterons également quelques travaux sur les RAS des enseignant·e·s en sciences de la santé, en sciences de la vie et de la terre (SVT) et en biologie avant d’aboutir à la formulation des questions de recherche. Troisièmement, nous présenterons les aspects méthodologiques suivis de l’analyse des conversations dont la discussion se fera à la lumière de différents apports théoriques. Une brève conclusion boucle le chapitre.
Exercice annuel: 
2020-2021
Collaboration chercheurs: 
(**)