Pratiques parentales, activité physique et consommation de fruits et légumes chez des jeunes de neuf à dix-sept ans

                                                        

Articles de revue

Publication status: 
2013, janvier
Journal name: 
Revue Science & Sports
Volume: 
28
Issue: 
1
Page range: 
36-45
ISSN: 
0765-1597
DOI: 
https://doi.org/10.1016/j.scispo.2012.09.003
Abstract: 
Objectif
Le but de cette étude est de comprendre comment trois pratiques parentales (renforcement, instruction et modelage) sont associées à l’activité physique et sportive (APS) et à la consommation de fruits et légumes (CFL) chez des jeunes d’âge scolaire.

Méthode
Six cent quatre dyades parent–enfant ont été étudiées. Les enfants étaient de niveaux primaire et secondaire et âgés de neuf à 17 ans (12,41 ± 1,89 ans).

Résultats
Les résultats indiquent un effet des pratiques parentales sur l’adoption d’habitudes de vie saines chez les jeunes, des différences significatives étant observées en fonction du sexe des jeunes et de leur niveau scolaire. Les principaux résultats indiquent que : (1) chez les filles et les garçons du secondaire, le renforcement parental est associé significativement au comportement d’APS (r = 0,35 et 0,21) ; (2) chez les filles du primaire (r = 0,23), celles du secondaire (r = 0,27) et les garçons du primaire (r = 0,21), l’instruction parentale en APS montre une relation significative avec ce comportement chez ces enfants (r = 0,19) ; (3) le modelage parental pour la CFL n’est associé à une plus haute fréquence de CFL que chez les filles du secondaire (r = 0,18). Une autre observation intéressante est l’association croisée entre les pratiques parentales pour l’APS ou l’alimentation saine et les comportements d’alimentation saine et d’APS.

Conclusion
Nos résultats indiquent que les pratiques parentales semblent influencer les jeunes à réguler leurs comportements et à adopter des habitudes de vie saines. En particulier les filles du secondaire semblent réceptives à plusieurs pratiques parentales faisant la promotion de l’APS. Chez les garçons du primaire on retrouve une association de la CFL avec les pratiques parentales. En revanche, le modelage parental n’est pas aussi souvent associé aux comportements sains chez les enfants.
Exercice annuel: 
2012-2013
Collaboration chercheurs: 
(**)