L’apprentissage socioémotionnel à l’école primaire : compétences attendues et formation initiale des enseignants

                                                        

Articles de revue

Contributors: 
Publication status: 
2020, juin
Journal name: 
Recherches en Éducation
Volume: 
41
Page range: 
60-73
ISSN: 
1954-3077
DOI: 
https://doi.org/10.4000/ree.544
Abstract: 
Cet article analyse comment l'apprentissage socioémotionnel (ASÉ) est pris en compte dans les compétences professionnelles attendues en enseignement de même que dans la formation initiale des futurs enseignants du préscolaire/primaire. Les données proviennent du référentiel des compétences professionnelles en enseignement (Gouvernement du Québec, 2001) et des sites Web des neuf universités québécoises francophones offrant un programme de baccalauréat en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire. Les résultats indiquent une certaine adéquation entre les attentes et les cours offerts en formation initiale concernant notamment une présence morcelée des compétences liées à l’ASÉ, avec une faible représentation de sa dimension intrapersonnelle (conscience de soi et autogestion des émotions/comportements), tant pour les élèves que pour les enseignants. La formation initiale semble varier d’une université à l’autre, bien qu’aucun établissement n’offre de cours visant spécifiquement l’habilitation du personnel scolaire à enseigner ces compétences à l’ensemble de leurs élèves ou à les développer pour eux-mêmes. Représentant une perspective éducative globale pouvant aider l’école à remplir sa mission de socialisation et à promouvoir le bien-être des enseignants, les conclusions suggèrent que l’ASÉ devrait être mis de l’avant de manière plus explicite et systématique dans les écoles, mais qu’il faudrait d’abord préparer les futurs enseignants dans cette voie.
Exercice annuel: 
2020-2021