Comment les interactions entre l’enseignant et les élèves peuvent-elles révéler leur compréhension respective de la situation ?

                                                        

Articles de colloque

Contributors: 
Publication status: 
2019
Proceedings title: 
Colloque GDM : L’analyse conceptuelle en didactique des mathématiques ; spécificités, apports et perspectives
Page range: 
197-208
ISBN: 
2561-6064
Abstract: 
L’objectif principal de cette recherche vise à qualifier les types d’interactions entre l’enseignant et les élèves autour de la notion de proportions pour des tâches réalisées en mathématiques, en sciences et en chimie. Cette recherche adhère à la théorie de l’interactionnisme symbolique basée sur des ajustements, un dialogue et un processus de négociation. Notre présentation actuelle s’attarde à la loi des sinus qui utilise la notion de proportion dans laquelle la fraction-rapport entre les longueurs des côtés d'un triangle et les sinus des angles respectivement opposés est présente. L’utilisation des données fractionnaires pour identifier les mesures des côtés des triangles semble imposer une contrainte supplémentaire aux élèves qui, pour utiliser la loi des sinus, doivent avoir une compréhension du sens de l’égalité, des fractions et des différentes opérations sur ces dernières. Cette recherche étudie ce qui amènerait l’élève à distinguer les données explicites et implicites de celles qui sont inconnues ou manquantes afin d’illustrer les relations sous forme de proportions. Nous avons formulé la question de recherche suivante : Comment les interactions entre l’enseignant et les élèves peuvent-elles révéler leur compréhension (selon Bergeron et Herscovics, 1989) respective de la situation ? Pour y répondre nous avons analysé des interactions entre un enseignant et ses élèves au cours de deux situations d’enseignement et d’apprentissage. Nos résultats sur les incidents didactiques ont permis d’identifier la nature des interactions entre l’enseignant, les élèves et la tâche à réaliser pour qualifier le type d’adaptation de l’enseignant (DeBlois et Maheux, 2005), d’identifier les ruptures du contrat didactique et de qualifier la compréhension selon l’analyse conceptuelle réalisée par Sonja De kee, Dionne et Mura (1996) des élèves par rapport au raisonnement en jeu dans un contexte de la loi de sinus.
Exercice annuel: 
2018-2019
Étudiant impliqué: 
(*)