Interactions de la classe : tensions entre compréhension et difficultés à apprendre les mathématiques

                                                        

Articles de colloque

Contributors: 
Publication status: 
2015
Proceedings title: 
Actes de la 37e rencontre du groupe canadien en didactique des mathématiques
Page range: 
171-187
Abstract: 
Nos recherches sur l'interprétation à donner aux activités cognitives des élèves en mathématiques (DeBlois, 2003; 2014a) et sur la transformation de la sensibilité des enseignants à l'égard des erreurs de leurs élèves (DeBlois, 2006, 2009) montrent l'émergence de tensions dans les interactions de la classe (DeBlois, 2014b). Nous avons posé l'hypothèse selon laquelle la variété d’erreurs des élèves en mathématiques prend son origine dans les interactions de la classe et le contrat didactique qu’elles laissent émerger. Nous avons ensuite choisi d'entrer dans l'étude de ces difficultés lorsque des comportements d'évitement, d'anxiété et d'agitation surgissent. Nos résultats montrent que le développement de règles et d'habitudes ont pu contribuer à l’émergence de tensions. Par exemple, des associations entre des mots et des opérations, plutôt que les relations entre les données, pourraient prendre leur origine dans une tension entre le temps d'apprentissage et le temps d'enseignement. Il devient ainsi important de cerner les rôles joués par les différents acteurs vis-à-vis du sens des savoirs et de la valeur qui leur sont attribués.
Exercice annuel: 
2014-2015