L'identification et l'évaluation des besoins des élèves en trouble du comportement

                                                        

Livres

Contributors: 
Publication status: 
1992, décembre
Series title: 
École et comportement
Publisher: 
Ministère de l'Éducation du Québec, Direction de l'adaptation scolaire et des services complémentaires
Lieu: 
Québec, Canada
Number of pages: 
66
ISBN: 
2-550-23491-X
Abstract: 
Le présent document a été rédigé avant que soient modifiées les définitions d'«élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage», par suite de l'entente conclue le 3 juillet 1992 entre le Comité patronal de négociation et les syndicats d'enseignantes et d'enseignants. Ces modifications ont entraîné la création de la catégorie des «élèves ayant des difficultés d'ordre comportemental», qui comprend elle-même deux sous-catégories : celle des «élèves ayant des troubles de comportement» et celle des «élèves ayant des troubles graves de comportement associés à une déficience psychosociale».

L'identification des élèves qui présentent des troubles du comportement et l'évaluation de leurs besoins ne concerne que la catégorie des «élèves ayant des troubles de comportement» (dénommés auparavant «élèves ayant des troubles de conduite ou de comportement»). La catégorie des «élèves ayant des troubles graves de comportement associés à une déficience psychosociale» fera l'objet d'un guide d'intervention particulier dans lequel la définition sera clarifiée. Des précisions sont disponibles dans le document «Interprétation des définitions des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage» (MEQ, 1992).

Les auteurs du présent document sont d'avis que la différence entre les deux sous-catégories d'élèves précédemment citées en est une de degré plutôt que de nature. En principe, les façons d'analyser la situation des uns et des autres et de les identifier sont les mêmes. Seules varieront les descriptions comportementales proprement dites et les critères de durée, de constance, de fréquence, de gravité et de complexité. Ces critères seront bien sûr plus exigeants dans le cas des élèves ayant des troubles graves associés à une déficience psychosociale. On peut penser également que les interventions préalables à cette identification devront aussi être importantes et suffisamment prolongées puisque ce diagnostic justifie la présence de personnel d'encadrement ou de réadaptation de façon quasi continue lorsque l'élève est à l'école.
Exercice annuel: 
1992-1993