Étude croisée du rapport aux savoirs à l'égard des sciences naturelles et des sciences humaines et sociales : portraits d’élèves de la fin du secondaire au Québec.

                                                        

Articles de revue

Contributors: 
Publication status: 
2018, mars
Journal name: 
Recherches en éducation
Issue: 
32
Page range: 
192-204
ISSN: 
1954-3077
Abstract: 
Le présent article porte sur une étude croisée du rapport aux savoirs d’élèves de la fin du secondaire à l’égard du domaine des sciences de la nature, d’une part, et des sciences humaines et sociales, d’autre part. Elle se situe en prolongement des recherches en enseignement des sciences et des sciences humaines citoyennes et des « questions socialement vives » à l’école secondaire, visant à enrichir différentes facettes du rapport aux savoirs et à l’apprentissage des jeunes. Plusieurs recherches ont analysé le rapport aux savoirs d’élèves face aux sciences. Or, très peu de recherches ont tenté de cerner le rapport aux savoirs en sciences humaines puis d’établir des distinctions avec le rapport aux savoirs en sciences naturelles. Cette étude vise ainsi à caractériser le rapport aux savoirs à l’égard de chacun des deux domaines et ensuite de dégager des liens possibles entre ceux- ci. Pour ce faire, nous faisons appel à une conceptualisation intégrant les regards croisés sur deux domaines disciplinaires contrastés au sein des dimensions épistémique, identitaire et sociale du rapport aux savoirs. Au plan méthodologique, deux outils de collecte de données sont mobilisés : le questionnaire de type « bilan de savoirs » et l’entretien semi-dirigé. L’échantillon compte 41 élèves de secondaire V au Québec ayant répondu au questionnaire. Ensuite, dix élèves ont participé aux entretiens dans le but d’approfondir les réponses données précédemment et d’aborder de nouveaux aspects. Les résultats obtenus permettent d’établir des parallèles, mais aussi des distinctions, entre le rapport aux savoirs à l’égard des sciences de la nature et des sciences humaines et sociales, et permettent ainsi de formuler des propositions pour la formation initiale et continue des enseignants dans la perspective de favoriser la pratique de l’interdisciplinarité à l’école secondaire.
Exercice annuel: 
2017-2018
Étudiant impliqué: 
(*)
Collaboration chercheurs: 
(**)