La compétence à produire des textes professionnels attendue dans l’exercice d’un métier ou d’une profession (CPEP)

                                                        

Articles de revue

Contributors: 
Publication status: 
2016, décembre
Journal name: 
Correspondance
Volume: 
22
Issue: 
4
Page range: 
1-8
Abstract: 
Les études collégiales forment de futurs citoyens appelés à agir au cœur d’enjeux déterminants dans leur société. Sur le marché du travail, ils auront notamment à poser des gestes cruciaux et à rédiger des écrits d’une grande importance : des constats et rapports crédibles, des argumentaires convaincants, des manuels d’utilisateur clairs, des notes d’observation fiables, etc.

D’après les résultats de notre recherche «Français écrit au collégial et marché du travail» un projet collaboratif soutenu par le Programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage (PAREA), force est de constater que le développement de la compétence à communiquer par écrit en lien avec un emploi futur présente de nombreuses difficultés. À cet égard, pour près de 40 % des employeurs de diplômés de la formation technique consultés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, la situation est considérée critique parce que ces finissants ne répondent pas à leurs attentes en matière d’écrits (MESRST et MELS, 2013). Dans le présent article, nous décrirons ces attentes et ferons part de quelques constats et recommandations quant à la contribution de la formation spécifique au développement de cette compétence de rédaction attendue dans l’exercice d’un métier ou d’une profession – la formation générale n’ayant pas été étudiée dans le cadre de notre projet.
Exercice annuel: 
2016-2017