« Je me suis vérifié... j'ai relu la question pis j'ai re-regardé ma réponse » : illustrations de mises entre parenthèses du sens lors de la vérification

                                                        

Articles de colloque

Contributors: 
Publication status: 
2016
Proceedings title: 
Actes du colloque du Groupe de didactique des mathématiques du Québec : Regards sur le travail de l'enseignant de mathématiques
Publisher: 
Groupe de Didactique des Mathématiques du Québec
Page range: 
167-180
Abstract: 
Lors du GDM de 2012, De Corte soulignait la visée de la résolution de problèmes mathématiques en contexte scolaire, celle de savoir quand et comment utiliser les mathématiques de manière efficace au quotidien. Toutefois, il décrit du même coup le phénomène de «mise entre parenthèses du sens » par cette tendance de l'élève à plutôt respecter certaines règles pour résoudre. Cette présentation propose d’illustrer cette mise entre parenthèses du sens lors de la vérification. Pour ce faire, nous avons isolé une partie des résultats d’une recherche doctorale portant sur les composantes qui guident les élèves de 5e année du primaire dans leurs prises de décision lors de la résolution de problèmes. Nos résultats signalent un écart entre la vérification mobilisée par certains élèves et celle explicitée par la recherche. L'analyse de ces résultats nous permet de formuler quelques pistes de réflexion sur l’enseignement de la résolution de problèmes mathématiques au primaire.
Exercice annuel: 
2016-2017
Étudiant impliqué: 
(*)