Alterner entre différentes postures épistémologiques pour complexifier les conceptions de l'enseignement des mathématiques

                                                        

Articles de colloque

Contributors: 
Publication status: 
2008
Proceedings title: 
Actes du colloque Espace Mathématique Francophone. Les défis de l'enseignement et de l'évaluation des mathématiques chez les élèves francophones vivant en milieu minoritaire : Pistes de réflexion
Place: 
Sherbrooke, Canada
Page range: 
1-13
Abstract: 
La notion de problème, au cœur de l’enseignement et de l’apprentissage des mathématiques, pourrait générer un contexte de discussions prometteur pour le développement intellectuel et personnel des élèves. Comment sensibiliser les futurs maîtres à cet enjeu? L’étude de l’évolution des tendances pédagogiques et épistémologiques des futurs maîtres au début de leur formation pourrait contribuer à la compréhension de l’in uence des activités d’apprentissage proposées dans un programme de formation initiale en didactique des mathématiques. Nous avons voulu cerner les signi cations que les futurs maîtres du primaire accordent à certaines composantes d’une situation d’enseignement/apprentissage. Nous avons considéré que la notion de prise de conscience de certaines caractéristiques d’un concept mathématique par leurs éventuels élèves était une des composantes importantes à considérer. Trente-neuf futurs maîtres ont accepté de remettre les traces écrites des discussions réalisées en sous-groupes. L’analyse de ces écrits révèle qu’au moment d’identi er les forces et les limites de cette composante de l’intervention, les futurs maîtres s’attardent d’abord à une anecdote, une procédure d’élève ou un fait ponctuel. Des questions relatives à la distinction entre l’enseignement et l’apprentissage semblent conduire à retenir de nouvelles caractéristiques créant ainsi une distance à l’égard de leurs préoccupations immédiates. Cette distance semble faciliter une complexi cation de leurs représentations en leur permettant de transiter de leur posture d’ancien élève à celle d’étudiant universitaire.
Exercice annuel: 
2007-2008