L'École éloignée en réseau : réflexion sur de multiples facettes de l'engagement social du chercheur oeuvrant dans un contexte d'innovation sociale et technologique

                                                        

Articles de revue

Contributors: 
Publication status: 
2010
Journal name: 
Recherches qualitatives
Volume: 
29
Issue: 
2
Page range: 
68–90
ISSN: 
1715-8702
Abstract: 
Depuis une vingtaine d’années, la situation des petites écoles rurales du Québec est préoccupante, notamment en raison des problèmes démographiques qui affectent la plupart des régions. Les conséquences de cette situation sont majeures pour les écoles concernées. Possibilités d’interactions sociales à des fins d’apprentissage limitées pour les élèves, classes multiâges, accès restreint à des ressources spécialisées, longues distances à parcourir pour se rendre à l’école, isolement professionnel des enseignants et lourdes tâches ne sont que quelques exemples illustrant les défis quotidiens avec lesquels les petites écoles sont appelées à composer. L’initiative de l’École éloignée en réseau (ÉÉR) a été mise sur pied au début des années 2000, afin d’explorer les possibilités des TIC au regard de l’enrichissement de l’environnement d’apprentissage des écoles rurales. C’est avec ce projet de recherche-développement en filigrane que l’engagement social du chercheur sera ici abordé. Nous illustrerons de quelle façon cet engagement peut se concrétiser à travers une démarche d’élaboration et d’amélioration collectives d’idées qui cherchent continuellement à mieux composer avec la situation éducative en jeu ayant de la valeur pour l’ensemble des acteurs de la communauté concernée.
Exercice annuel: 
2010-2011