Étudier ensemble la transition entre le secondaire et le collégial

                                                        

 

 

 

 

La transition entre le secondaire et le collégial constitue un enjeu de taille au regard de la réussite des élèves. Dans les programmes scientifiques, les mathématiques sont fréquemment la cause d’abandon, plusieurs étudiantes et étudiants ayant des difficultés à cerner les exigences de leurs cours. Outre la complexification de la matière, la manière de faire des mathématiques constitue un autre défi important à relever.

En effet, il existe une rupture entre les façons qu’ont les enseignants du secondaire et du collégial de faire des mathématiques. C’est le cas notamment dans leurs manières d’utiliser le symbolisme mathématique à chaque ordre. De plus, le manque de concertation entre les deux ordres d’enseignement est un autre facteur important à considérer. Le fait que les enseignants se côtoient rarement et qu’ils aient peu d’occasions d’échanger entraîne un éloignement peu propice à une transition harmonieuse pour les jeunes.

Nos recherches s'insèrent dans ce contexte et visent un rapprochement et l’ouverture d’un dialogue entre les enseignants du secondaire et du collégial – une voie peu fréquentée dans les travaux en didactique des mathématiques. Notre collaboration avec des enseignants des deux ordres scolaires permet le développement d’activités d’harmonisation entourant le symbolisme, avec, par exemple une problématisation de son utilisation à chaque ordre qui permet de replacer cette utilisation du symbolisme dans un processus d’apprentissage à plus long terme. Cette collaboration permet par ailleurs aux enseignants de développer une meilleure compréhension des façons de faire des mathématiques de part et d’autre.

 

Claudia Corriveau