Séminaire du CRIRES offert à l’hiver 2014

                                                        

EDC-7016 : La théorie de l’activité un tour d’horizon 

Il s’agit d’un cours de recherche qualitative axé sur l’intervention pédagogique.

Il est possible de le suivre en ligne (présentiel et différé). http://crires.ulaval.ca/groupes/seminaire-ta-edc-7016 tous les cours sont enregistrés sur la plate-forme VIA du CRIRES.

Un arrangement peut être pris avec votre directrice ou directeur de recherche s'il est membre du CRIRES afin que les crédits associés à ce cours puissent compter dans votre scolarité tout en demeurant reconnus dans votre propre université si cela s'avère pertinent. J'invite votre directrice ou directeur à prendre contact avec moi.

Ce cours propose une introduction à la théorie de l’activité, une approche de recherche interventionniste socioculturelle. Cette théorie permet d’éclairer le renouvellement des pratiques en éducation. On se penche sur la façon de remettre en question les pratiques, de reconnaître et de résoudre des tensions vécues dans le milieu scolaire, de redéfinir les rôles de chacun et de permettre la mise en œuvre d’innovations. Le concept d’apprentissage expansif développé en Finlande et propre à la théorie de l’activité est au centre des discussions. On voit que ses principes épistémologiques interventionnistes ont des impacts sur les considérations méthodologiques en recherche. On procède au moyen d’analyses de textes choisis, d'exposés théoriques et de discussions en groupe.

Ce cours s’adresse aux étudiants inscrits aux études supérieures en éducation et intéressés à s’approprier les principes de base de la théorie de l’activité. Ces concepts seront étudiés du point de vue de recherches centrées sur l’enseignant, l’élève, les membres de directions d’établissements ou  tout autre intervenant agissant au sein d’autres institutions liées au monde de l’éducation.

L’étudiant(e) sera amené(e) à concevoir l’intervention pédagogique comme une responsabilité partagée au sein d’une collectivité qui poursuit un même but en éducation. Par exemple, de quelle façon divers agents d’une communauté éducative sont-ils en mesure de freiner le décrochage scolaire ou intervenir auprès d’élèves en difficulté ? Pourquoi le font-ils ? Et de quelle façon ? Il sera également invité à réfléchir sur la dimension systémique et contextuelle de la transformation des pratiques sociales.

Thérèse Laferrrière,

Directrice du CRIRES