Vol 2, 1995

Études et recherches

Résumés des documents publiés dans le volume 2, 1995

 

Volume 2, numéro 1 troisième trimestre 1994 ISBN 2-921559-07-2


Analyse des rapports sociaux inhérents à la production du discours sur le sujet

Monique Gauvin sous la direction de Pierrette Bouchard

Résumé :

Cette recherche a été rendue possible grâce à une commandite de la Centrale de l'enseignement du Québec.

Une équipe du Groupe de recherche multidisciplinaire féministe (GREMF) a participé avec Monique Gauvin et Pierrette Bouchard aux discussions sur les orientations et les concepts de la recherche.

Cette étude donne la parole aux actrices et acteurs sociaux qui se sont prononcés publiquement sur le phénomène de la violence en milieu scolaire. L'auteure se demande qui parle de violence chez les jeunes et dans quels rapports sociaux s'inscrivent ces personnes. Elle a vérifié dans quelle mesure la place occupée par ces actrices et acteurs dans les rapports sociaux fondés sur l'âge, le sexe, la classe sociale, la race ou l'ethnie colorait non seulement les discours produits sur le sujet mais aussi la capacité d'émettre publiquement des opinions, commentaires et analyses en la matière.

 

Volume 2, numéro 2 quatrième trimestre 1995 ISBN 2-921559-09-9


Les troubles de l'attention avec hyperactivité : une synthèse des connaissances à l'intention des enseignants

Karen Desrosiers et Égide Royer

Résumé :

Il peut être difficile de s'entendre sur une définition univoque de l'hyperactivité mais tous les enseignants et enseignantes d'expérience vous diront qu'ils reconnaissent ces élèves lorsqu'ils les accueillent dans leur classe. Les troubles de l'attention avec hyperactivité est un ouvrage de vulgarisation qui présente une synthèse des connaissances actuelles sur cette question et propose des pistes d'intervention qui permettent de mieux faire oeuvre d'éducation auprès de ces jeunes.

Volume 2, numéro 3 quatrième trimestre 1995 ISBN 2-921559-08-0


Le cheminement particulier visant l'insertion sociale et professionnelle : le point de vue des personnes engagées

Antoine Baby, Denyse Lamothe, Andrée Larue, Roland Ouellet et Christian Payeur

Résumé :

L'étude porte sur le cheminement particulier de formation visant à faciliter l'insertion sociale et professionnelle des jeunes (ISP). Il s'agit d'un dispositif de formation en alternance étude-travail offert à des élèves de 16 à 18 ans ayant accumulé au moins deux ans de retard en français et en mathématique. La formation a pour objectif l'acquisition des compétences de base indispensables pour s'intégrer avec succès à la société et à un secteur du marché du travail faiblement spécialisé.

Menées au cours de la quatrième année d'implantation du cheminement ISP dans les écoles québécoises, les quatre enquêtes dont on fait état dans l'étude dressent un premier état de situation sur les pratiques en cours dans cette filière scolaire.

Les données recueillies par questionnaire et par entrevue auprès du personnel enseignant montrent que les directives du ministère de l'Éducation sont mises en application de façon très diversifiée dans les milieux scolaires et donnent lieu à plusieurs types d'approches de formation, les unes appliquées à l'école, les autres proposées à l'entreprise. Ces approches varient notamment en fonction des catégories d'élèves qui y sont dirigés, de l'expérience antérieure du personnel enseignant et des caractéristiques du marché du travail environnant.

Toutefois, les entrevues menées auprès d'employeuses et d'employeurs qui reçoivent des stagiaires d'ISP révèlent que les plans de formation en entreprise que leur propose l'école, quand ils sont suivis, ne le sont jamais sans être modifiés. La formation offerte dépend beaucoup plus de la disposition et de l'aptitude des gens de l'entreprise à endosser un rôle d'éducateurs auprès des stagiaires de l'ISP que du plan de formation proposé.

Enfin l'étude offre un éclairage plus approfondi sur une pratique pédagogique qui s'est répandue plus rapidement en ISP que dans d'autres secteurs d'enseignement. Il s'agit de l'enseignement en équipe ou team teaching. L'analyse des entrevues de groupe menées auprès d'équipes d'enseignement montre que, sous certaines conditions, cette pratique augmente la motivation à enseigner parce qu'elle comporte des conditions facilitant le travail des enseignantes et enseignants et qu'elle accroît leur sentiment de performance auprès des élèves.

Volume 2, numéro 4 quatrième trimestre 1995 ISBN 2-921559-10-2


Les jeunes des communautés culturelles du Québec et leur rendement scolaire

Jean Moisset, M'hammed Mellouki, Roland Ouellet et Miala Diambomba

Résumé :

Au-delà des aspects généraux communs au défi de la réussite scolaire, l'on est de plus en plus conscient que l'efficacité des interventions est conditionnée par la connaissance des problèmes particuliers de sous-groupes et voire d'individus. Les jeunes des communautés culturelles forment une de ces catégories sur laquelle s'est penchée la présente recherche qui a essayé d'examiner la dynamique de leur rendement scolaire, sur la base d'un large échantillon d'élèves des secondaires 3, 4 et 5 du réseau scolaire public francophone de la grande région de Montréal.

Il ressort notamment que le rendement, mesuré par les résultats obtenus en mathématique et en français et par la moyenne générale annuelle, est très satisfaisant, 90 % des répondants ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 65 sur 100. Au nombre des facteurs nombreux et divers associés à ce résultat, il s'avère que la maîtrise de la langue d'enseignement et l'intégration socioculturelle constituent des éléments déterminants.

L'étude met également en relief l'influence de certains facteurs liés à la dynamique organisationnelle et au climat de l'école, selon a valorisation plus ou moins grande de l'éducation interculturelle et à la place de ces élèves des communautés culturelles dans la vie de leur école. Autant de pistes qui seront à poursuivre dans l'exploration du chantier ouvert par cette étude.