Une CaP en réseau dans une commission scolaire anglophone

 

 

 

 

Ancrée dans un partenariat à long-terme entre l’université et la commission scolaire, le projet Création, collaboration et informatique en mathématiques (C3-M) reflète la confiance qui s’est installée au fil des ans tout comme le désir de pousser plus à fond la collaboration en l’inscrivant dans un partenariat de type “recherche-pratique”. La CaP s’étend au-delà des frontières des écoles où travaillent les enseignantes et les enseignants pour former un réseau d'apprentissage professionnel axé sur la littératie numérique, les mathématiques et l’intégration d’outils numériques. Un dialogue au sujet des orientations stratégiques de la CS et des défis auxquels elle fait face est à l’origine de ce projet. Ayant constaté, par exemple, certains patterns dans les résultats scolaires en mathématiques des élèves passant du primaire au secondaire, la CaP en réseau met en oeuvre un processus d’observation et d’amélioration des pratiques par le biais d’une réflexion collective appuyée sur des données riches. Ainsi, aller observer dans la classe d’un ou d’une collègue est devenu une nouvelle pratique tout comme celle de capter et de présenter une vidéo de son propre enseignement à des collègues en s’inspirant de la méthode des “lesson studies”. 

 

Alain Breuleux