Un projet de recherche partenariale unique en petite enfance, le projet Portés par la qualité !

 

 

 

 

À compter d’avril 2008, l’animation d’activités s’adressant aux membres d’un comité appelé Comité qualité, ont été bonifiées et élargies à tous les centres de la petite enfance (CPE) de la région de l’Abitibi-Témiscamingue afin de coconstruire les assises d’un projet de recherche partenariale unique en petite enfance, le projet Portés par la qualité !

Ainsi, le Comité qualité composé d’éducatrices, de gestionnaires et de conseillères pédagogiques est devenu le noyau à l’origine de la mobilisation et de l’intégration de pratiques réflexives et de consolidation des expertises dans les CPE de la région. Une fois une activité animée auprès des membres du Comité, ceux-ci étaient impliqués dans la co-animation, sur des thèmes similaires, de la Table des éducatrices ou de la Table des gestionnaires et ce, en fonction de leur rôle dans leur CPE. Elles sont ainsi devenues agents multiplicateurs de leur expertise nouvellement acquise par la transmission de leurs connaissances à leurs pairs tout en étant « coachées » dans l’ici et maintenant par une étudiante et la chercheure. De la sorte, les participants régionaux se greffent à leur tour à ce noyau de changement et contribuent dans leur milieu respectif à transmettre l’expertise liée à la qualité de l’environnement éducatif. Cette démarche a duré 18 mois. Cette façon de faire se voulait une application pratique du concept de Zone proximale de développement de Vygotsky. Selon celui-ci, il n’y a apprentissage que lorsque la personne peut incorporer les signes de l’autre avec qui elle interagit et que la situation est porteuse de sens pour les deux protagonistes. L’étape qui a suivi, débutant en novembre 2009, a permis de dresser un portrait de la qualité des environnements éducatifs de 93,3 % des éducatrices de CPE de la région et ensuite, de proposer un programme de formation sur mesure à toutes les équipes.

Les résultats post-formation sur mesure démontrent que les enfants fréquentant un CPE de la région ont accès à des environnements de plus grande qualité éducative favorisant ainsi une meilleure préparation à l’école. En 2015, soit sept ans plus tard, les CPE de la région de l’Abitibi-Témiscamingue sont encore mobilisés autour de la question de l’amélioration continue de la qualité éducative.

 

Suzanne Manningham