infolettre du 18 septembre 2017

 

 

 

 

 

Lancement du congrès ISCAR par Fernand Gervais (gauche), doyen de la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval et président du congrès ainsi que par Malcolm Reed, président de l'International Society for cultural-historical and Activity Research. Pour l'ouverture, ce dernier a tenu à porter le chandail des volontaires dont la diligence, la compétence et l'amabilité furent d'ailleurs fort appréciées tout au long du congrès.

 

Parmi les moments touchants du congrès, il y eut l'hommage rendu par Barbara Rogoff (gauche) ainsi que par Britt-Mari Barth (droite) à Jérôme Bruner, décédé à 100 ans il y a quelques mois. 

La version préliminaire des résumés, qui fait 500 pages, est disponible en suivant ce lien.

 

 

 

Les rencontres PÉRISCAR se poursuivent cette semaine avec la venue d'Étienne-Trayner Wenger. Le Conseil d'administration du CRIRES le rencontrera vendredi matin. Nos partenaires du milieu ont été invités à une conversation avec lui en début d'après-midi et le 182 du pav. des sciences de l'éducation sera rempli.  À 16h, vendredi, Étienne Trayner-Wenger donnera une conférence publique à l'amphithéâtre Hydro-Québec du Pavillon Desjardins, Université Laval.

 

 

Rapport annuel

Vos CV sont attendus puisque nous pourrons y puiser d'importantes informations pour le rapport annuel 2016-2017 en voie d'élaboration.

 

À paraître

Un numéro spécial de la revue internationale du CRIRES contenant 22 articles de collègues russes qui nous révèlent comment Vygotsky continue d'influencer leurs travaux d'enseignement et de recherche.

Sur cette photo, lors de la réception qui a précédé le souper-gala d'ISCAR 2017, J.-G. Ntebutse et T. Laferrière étaient bien fiers de poser en compagnie de la petite-fille de Lee S. Vygotsky (2e à gauche).