Université d'été sur les inégalités scolaires (UQAC, 15-19 aout 2016)

Cette première initiative fut principalement l'oeuvre d'une chercheure du CRIRES qui travaille à l'UQAC, soit Catherine Dumoulin qui, avec le Consortium de recherche régional en éducation (Saguenay) qu'elle dirige, les administrateurs de l'UQAC ainsi que des chercheur-e-s de la Suisse et de la France, ont offert l'Université d’été francophone sur les inégalités scolaires à des étudiant-e-s inscrits à des programmes d'études supérieures au Québec, en Suisse et en France. En voici une brève description:

Objectif général: Ce cours optionnel vise à ce que l’étudiant développe une compréhension globale et critique de son rôle en tant que futur chercheur dans la lutte aux inégalités scolaires. 

Contenu: Permettre à l'étudiant de développer des compétences réflexives eu égard aux liens entre la formation, la recherche et le «terrain» de l’éducation. L’étudiant aiguisera son jugement critique en s’interrogeant sur l’impact des résultats de recherche, de leurs analyses sur les politiques et les pratiques de l’éducation et de la formation. L’étudiant sera amené à s’engager «pour et dans le changement», à produire des connaissances et à s’impliquer dans les luttes sociales qui revendiquent une société juste et égalitaire. Dans un esprit de fonctionnalité réciproque, il questionnera l’influence réelle de ses travaux sur la communauté scientifique ainsi que sur la communauté praticienne. Enfin, l’étudiant sera incité à s’ouvrir au décloisonnement des discours entre les champs disciplinaires dans le but d’envisager des pistes d’action novatrices pour s’investir dans la lutte aux inégalités scolaires. En somme, ce cours se veut aussi un espace où les futurs chercheurs seront conscientisés à leur rôle d’acteur social au cœur des hauts et des bas du système scolaire.