Une autre démonstration que le niveau d'éducation contribue à la santé des citoyens

Les disparités quand au niveau d'éducation des personnes qui décèdent sont grandes. Une étude réalisée aux États-Unis montrent qu'en plus elles ont augmenté avec les années (cohortes de 1925, 1935 et 1945). Les auteurs considèrent trois scénarios en matière de politique et estiment le taux de mortalité qui serait attribuable à: (1) les personnes n'ayant pas leur diplôme d'études secondaires, (2) les personnes ayant fait des études collégiales, mais n'ayant pas   de baccalauréat, et (3) les personnes qui ont au moins un baccalauréat universitaire.

Référence 

Krueger, P. M., Hummer, R. A., Chang, V. W. (2015). Mortality Attributable to Low Levels of Education in the United States. Plos. DOI: 10.1371/journal.pone.0131809.